A l'abordage

20 juillet 2006

Sabordage

A l'abordage se saborde. Je n'ai plus grand chose à dire et je m'exprime mieux avec mes photos qu'avec des mots donc je poursuis sur mon autre site

Ici !

Posté par Stevenn à 09:58 - Commentaires [2] - Permalien [#]


26 juin 2006

Ben et Lux

Le grand-Duc du Luxembourg convoque toute son armée sur la place de la Capitale et annonce :

"- Demain, on envahit la Russie. Des questions ?"
Une main se lève et demande :
"- OK, mais qu'est ce qu'on  fait l'après-midi ?"

J'arrête les blagues luxembourgeoises, car mon chauffeur a eu un tel fou rire qu'il a du s'arrêter sur le bas-côté.

Posté par Stevenn à 00:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 juin 2006

Professionnellement Brestois

Je passe ma vie à Brest pour le boulot. Mes journées sur le port de commerce et mes soirées à écumer les restaurants et les pubs de la rue de Siam. Ce qui explique mon peu de temps à consacrer à ce blog.

Juillet devrait être plus propice au clavardage et au montrage de mes photos

A moins que je ne fasse mourrir ce blog dans un grandiloquent feu d'artifice final ??????

Posté par Stevenn à 08:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juin 2006

Bourgeois Décalé

 

Si ça continue comme ça, je vais être obligé de déménager, je ne serais plus adapté à ma petite ville ouvrière.

Rien que ce week-end, dimanche, je me suis prélassé sur la plage à La Baule ! ! Et pas n’importe où, pile poil devant le Casino et l’Hotel Royal. Plus huppé sur la côte, on ne fait pas. C’est l’endroit où il faut absolument être pour être vu par des milliers de touristes venus découvrir les charmes de cette fabuleuse station balnéaire. Et on a finit dans une grande villa devant des carbo et du rosé (la caviar et le champagne avait oublié d’être mis au frais. On ne peut plus compter sur les domestiques depuis ces satanés 35 heures ! !).

 

Et lundi au lieu d’être solidaire avec tous les vieux morts pendant la canicule, j’ai fait du golf. Pas du mini-golf avec traversage de la baleine, passage du pont en bois et looping dans le pneu bariolé, non, du vrai golf avec des tas de vieux riches pas encore morts en Mercedes et grosses lunettes noires, Chanel pour les femmes et Vuarnet pour les hommes.

Et le pire dans tout ça : j’ai beaucoup aimé ! ! !

Mais je ne me laisserai pas avoir par le luxe et la facilité. Cet été, je pars en camping avec un grande réserve de pastis et ma triplette pour des parties de pétanque endiablées.

 

PS : Ne le dites pas à mes nouveaux amis, ils me croiront à Gstaad à l’Hotel Excelssior.

Posté par Stevenn à 17:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2006

Comment j’ai acheté une caravane.

Je crois que j’ai dit des paquets de fois à mes amis que s’ils me voyaient acheter une caravane un jour, ils avaient le droit de me trucider par la mort pour beaufitude aggravée avec circonstances aggravantes. J’adore camper, mais les caravanes sont de grosse plaies sur la surface de la terre.

Tout d’abord, ces boîtes en plastique sont de véritables pollutions visuelles, de plus, ça gêne la circulation en se trimballant à des allures  de sénateurs quand ça ne part pas en vrille en emportant d’innocentes victimes dans le fossé si ce n’est pas en les percutant de plein fouet. Si un jour, vous vous trouvez sur l’Autoroute A31 qui rejoint le Luxembourg à l’A6 lors d’un week-end estival, vous comprendrez ce que je veux dire : une colonne ininterrompue de caravanes hollandaises sur des centaines de kilomètres : Un cauchemar ! ! !

Oui, mais voilà ! J’ai des « amis » anglais aux mœurs bizarres qui eux aiment les caravanes. Et comme, c’est cher chez eux, ils m’ont gentiment demandé de voir si par hasard, il n’y en aurait pas une à vendre dans le coin.

J’ai cherché pour leur faire plaisir sur internet et je suis tombé (Aïe) sur le modèle recherché à deux pas de chez moi, 30% moins cher que le budget prévu avec une annonce paru le jour même. Je me demande s’il y a un dieu des acheteurs de caravanes, parce qu’on est pas loin du miracle, là.

J’espérais secrètement que la caravane serait un immonde taudis délabré avec des pneus craquelés et un plastique jauni par des années sous un soleil de plomb, mais non, cette caravane était la propriété d’un couple de retraité navrés de se séparer de leur maison mobile, car à 73 ans, on commence enfin à être raisonnable et à ne plus pouvoir coucher à la belle étoile. Donc elle était comme neuve et c’est la à regret que j’ai du acheter cette caravane avec le sentiment de me renier totalement ou de trahir une cause. J’ai trop honte, je n’ose même plus sortir, les enfants vont me balancer des cailloux en hurlant « Caravanier ! Caravanier ! ».

Par contre, je me demande si je ne vais pas monter un business d’import-export de caravanes entre la France et l’Angleterre, parce que j’aurais pu me faire une belle marge si ce n’avait pas été des « amis » (et encore, c’est une toute petite caravane).

Comme quoi ce sont souvent les choses dont on n’est pas le plus fier qui rapportent le plus !!

Posté par Stevenn à 17:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 mai 2006

Force de l'ordre mélomane

Je viens de découvrir que mon jardin regorgeait de locataires aux moeurs bien douteuses. Regardez bien, ces insectes se baladent toute la journée dans cette position !

gendarmemusicien

Et là, je me pose évidemment la question " Qui commande ?". Pas facile de prendre des décisions quand on se balade dos à dos (pour rester poli). Surtout que celui qui ne commande pas à en plus l'extrême désavantage de devoir marcher à l'envers. J'espère pour eux qu'ils y prennent un immense plaisir.

Mais la question n'est pas là. Le problème qui me turlupine (non, c'est pas un gros mot), c'est le nom de cet insecte. J'en ai parlé à plein de gens (comme quoi, j'ai des conversations hautement évoluée) et après une description sommaire vantant le design hors norme et très actuel de sa parure ainsi que le choix pertinent des couleurs, j'ai droit à deux écoles.

Les gens du coin sont tous d'accord, c'est un "Musicien". Cet  insecte porterait alors très mal son nom, car il est totalement muet. On m'a dit que si on essayait d'appuyer dessus, il faisait alors du bruit. C'est par vrai, ça fait Prrrossshh !! (Non, j'ai pas essayé, ou alors prouvez le !)

L'autre école, c'est les gens qui sont pas du coin et qui te disent, "facile, c'est un gendarme !". Ah bon, même les insectes ont des flics. Pas très discrets, en tout cas. Et puis des gendarmes qui se promènent collés par leurs postérieurs, ça manque cruellement de crédibilité. Je me fait arrêter par des hommes en bleu dans cette position, je me méfie.

Si vous avez un nom à mettre sur ces insectes, j'attends vos suggestions.

Posté par Stevenn à 22:52 - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 mai 2006

BYOBOSPHERE

Je pense à me reconvertir. Mais pour trouver ma voie, je teste plusieurs choses avant de me décider.

J’ai donc décidé de devenir organisateur de concerts de rock. Certains m’ont dit que je ne gagnerai jamais ma vie avec ça, je leur répond que je suis la trace de grands hommes comme Steve Jobs (l’homme qui a inventé les plus beaux  ordinateurs du monde, ceux qui ne tombent pas en panne à cause d’une erreur 0230A01DE dans la stack DF45C56 en mode LOG), ou Wayne de Wayne’s World, etc…

Alors, j’ai trouvé un hangar, des copains qui ont des groupes, des gens qui veulent voir des groupes et j’ai fait un concert gratuit où tu amènes ton manger et à boire (concept du BYOB : Bring Your Own Bottle/Beer/Boustifaille).

Grand succès, des dizaines de spectateurs et une recette absolument nulle. Le concept est bien, j’ai juste du oublié de prévenir les sponsors.

Mais ce fut une belle soirée, en voici quelques photos.

r3f
uct
jst


 

Posté par Stevenn à 19:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2006

A sec

J’ai l’impression d’avoir tari le peu d’inspiration écrituresque que je possédais. Quand je vois la quantité de lignes que j’ai pu pondre en 2005, je m’étonne moi même. J’en ai relu une grande partie récemment et sans vouloir de me jeter des fleurs, j’ai trouvé ça plutôt drôle et bien vu (mon manque de modestie me perdra, je sais). J’ai peut être distillé au jour le jour des choses qui traînaient depuis des années dans un recoin sombre de mon cerveau sans que d’autres loufoqueries s’y installent à la place. Mais à l’époque, j’avais un luxe inouï : j’avais beaucoup (trop ?) de temps à consacrer à ma personne.

Actuellement, je n’ai plus le temps d’être drôle. Tout me dépasse : le boulot devenu franchement pénible et éreintant depuis que je travaille avec ce client, les travaux dans la maison, la paperasse administrative, ma copine Audrey qui insiste pour qu’on vive ensemble, mes parents qui ont qualifié Audrey de connasse profiteuse….

La semaine prochaine, je prend une semaine entière de congés et je veux être tranquille ! ! ! ! !

Et enfin j’aurais peut être l’opportunité de continuer de nourrir ce blog, de mes loufoqueries et de ces petits instants pris sur le vif avec mon instamatic.

Posté par Stevenn à 23:18 - Commentaires [4] - Permalien [#]

10 mai 2006

Je suis l'homme...

... qui a vu LHOMME (dans le 72) mais pas LOURS (dans le 03)

lhomme

Nota : LHOMME est le village où on produit le vin de Jasnière, un excellent vin blanc, rare et donc pas mal cher (mais excellent !)

Posté par Stevenn à 22:31 - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 mai 2006

pas glop !

Le transport de pamplemousse est une activité à haut risque

pamplemousse

Posté par Stevenn à 19:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]